Menu

Selon l'ADEME, le DPE outil efficace de la rénovation énergétique08/06/16


L'ADEME a publié en juin 2016 son rapport OPEN (Observatoire Permanent de l’amélioration ENergétique du logement) pour la campagne 2015.

Le DPE est un bon outil d'information...

...pour déclencher des travaux de rénovation énergétique, puisque 29 % des logements qui ont réalisé des travaux de rénovation énergétique ont fait l’objet d’un DPE. C'est souvent à l'occasion de l'achat d'un bien que les propriétaires entreprennent des travaux de rénovation énergétique, le DPE remis par le vendeur est la première information à disposition.

Auprès de ces foyers, le DPE a clairement eu un effet incitatif puisque 70 % des ménages ayant lu les recommandations indiquées ont fait des travaux suite à cela, et 41 % des ménages n’ayant pas fait ou pas fini ces travaux recommandés ont l’intention de le faire sous 2 ans.

Télécharger le rapport OPEN de l'ADEME

Objectif rénovation énergétique obligatoire pour les biens privés résidentiels classés F et G avant 2025

Dans son introduction, le rapport rappelle que la loi TEPCV (La loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte) a significativement renforcé les objectifs, outils et moyens relatifs à la rénovation énergétique du parc de logements. En particulier, elle réaffirme l’objectif de 500 000 rénovations énergétiques par an à partir de 2017 (art. 3) et précise que :

  • Avant 2025, tous les bâtiments privés résidentiels dont la consommation en énergie primaire est supérieure à 330 kWhep/m²/an (Classe F et G du DPE) doivent avoir fait l'objet d'une rénovation énergétique (art. 5)

Chiffres clés - dépense moyenne 10 000 € dont 1 700 € d'aides

  • Plus de 3,5 millions de rénovations de logements ont été achevées en 2014, dont 288 000 rénovations performantes ou très performantes.
  • Ces rénovations représentent une dépense totale de près de 35 milliards d’euros (tous types de travaux confondus, et quel que soit le niveau de performance de la rénovation).
  • La dépense moyenne par ménage s’élève à près de 10 000 €, mais les aides financières ont permis de diminuer la facture des travaux de rénovation des ménages de 17 % en moyenne (soit d’environ 1 700 €).
  • Ce sont les travaux sur les fenêtres qui touchent le plus de logements, mais les travaux sur la toiture et/ou les combles qui génèrent la dépense totale la plus importante.

source inforgraphie rapport ADEME

Nos dernières actualités

896 000 ventes d'immobilier ancien sur 12 mois, le 16/06/17
Les services Diagamter validés par une enquête Ifop, le 08/06/17
881 000 ventes immobilières en 12 mois, record mars 2017, le 06/06/17
ELECTRICITE : LES 5 QUESTIONS LES + FREQUENTES, le 22/05/17
Repérage amiante avant travaux : nouveau décret du 9 mai 2017, le 10/05/17

Toutes les actualités
Contactez-nous
Partenaires Plan du site