09/05/2018

Pourquoi la prise de terre est-elle obligatoire ?

Ca fonctionne comment un circuit électrique ?

Dans un logement, l’électricité circule dans un circuit électrique appelé conducteur dans le but d’alimenter les appareils électroménagers.

En France, l’électricité entre dans un habitat par le conducteur de phase et ressort par le conducteur neutre. Un appareil, appelé dispositif différentiel, va compter l’électricité qui entre et qui sort de la maison. Idéalement, il ne devrait pas y avoir de différence entre la quantité entrante et sortante. Mais s’il y a une différence, c’est qu’il y a une « fuite », un défaut sur au moins un des conducteurs, un des appareils, ….

Ce défaut peut devenir dangereux : l’électricité devant circuler, elle va tout faire pour y arriver et un des moyens, si elle ne peut pas sortir par le conducteur neutre est de retourner à la terre.

En touchant par mégarde le défaut, un corps humain peut devenir un passage pour que l’électricité retourne à la terre. En fonction de la quantité d’électrons qui passent ainsi par le corps, la personne pourrait soit ne rien ressentir, soit ressentir une décharge électrique qui pourrait aller jusqu'à l'électrocution.

 

Pourquoi la prise de terre est essentielle pour la sécurité ?

Si l’installation électrique comprend un conducteur de terre, alors l’électricité ne s'accumulera plus malgré la présence d’un défaut car elle pourra circuler en continu par ce conducteur ! Bien entendu, cela reste vrai temps que le conducteur de terre reste en parfait état.

La prise de terre est donc obligatoire pour protéger biens et personnes contre les courants dits de fuite.

 

 

Le trio gagnant contre les risques électriques

Toute installation électrique doit comporter un disjoncteur ou un fusible à l’origine de chaque circuit. Un conducteur électrique est dimensionné pour une certaine quantité d'électron. Si la quantité d'électron qui passe par ce conducteur est trop importante, le conducteur va s’abîmer jusqu'à prendre feu. Le rôle du disjoncteur ou du fusible est de couper le circuit lorsqu'il y a trop d'électrons qui y circule. Le disjoncteur ou fusible protège donc l’installation mais pas les personnes.

 

En plus du disjoncteur ou fusible, l’installation électrique d’un logement doit être correctement reliée à la terre par un conducteur spécifique (et non par des canalisations métalliques). Tous les circuits électriques doivent également être raccordés à la terre car c’est elle qui va absorber le courant de fuite s’il y a risque d’électrisation. La prise de terre protège les personnes.

 

Le 3ème élément de ce trio protecteur est le dispositif différentiel, complément de la prise de terre. A condition qu’il soit en bon état, il protège les personnes contre les courant de fuite en faisant “sauter” automatiquement toute l’installation électrique du logement.

 

Disjoncteur ou fusible, prise de terre et dispositif différentiel sont donc complémentaires et l’association des 3 permet une totale sécurité des biens et des personnes.

 

Un doute sur la fiabilité de votre installation électrique ? Pensez au diagnostic électrique. Contactez un des diagnostiqueurs certifiés DIAGAMTER, il saura vous renseigner et vous conseiller.

Retour
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez le meilleur de l’information
sur les diagnostics immobiliers