DPE - Diagnostic de performance énergétique

Continuer à lire

Pourquoi faire ce diagnostic ?
Le futur occupant doit être informé de la consommation énergétique du bien et de ses émissions de gaz à effet de serre. Ce nouveaux DPE permettra également de comparer les logements entre eux, d’inciter à effectuer les travaux d’économie d’énergie et d’identifier les passoires thermiques.  

Toutes les annonces de vente ou de location d'un bien immobilier, faisant l'objet d'un DPE, indique les lettres correspondant aux échelles de référence des classements énergétique, noté "classe énergie" et climatique noté "classe climat", allant de A à G, doivent être en majuscules et d'une taille au moins égale à celle des caractères du texte de l'annonce.

Comment Diagamter réalise ce diagnostic ?
Le diagnostiqueur mesure et renseigne les surfaces et les caractéristiques thermiques des parois, des menuiseries, des planchers et plafonds, ainsi que les caractéristiques des systèmes de ventilation, de chauffage, de climatisation, de production d’eau chaude, d'éclairage et d'énergies renouvelables installées à demeure. Il prend en compte l’épaisseur des vitrages, l’orientation du bien et son altitude. Il effectue ensuite les calculs de consommation grâce à un logiciel validé par le Ministère du Logement.

Pour les biens à usage autre que d'habitation, la méthode de réalisation du DPE est différente et il doit déterminer la consommation énergétique d’après les factures d'énergie fournies par le donneur d'ordre.

 

Le DPE est une bonne source d'information des propriétaires pour la rénovation énergétique

 

C'est le constat du dernier rapport de l'ADEME de juin 2016 : le DPE est un bon outil d'information pour déclencher des travaux de rénovation énergétique, puisque 29 % des logements qui ont réalisé des travaux de rénovation énergétique ont fait l’objet d’un DPE. C'est souvent à l'occasion de l'achat d'un bien que les propriétaires entreprennent des travaux de rénovation énergétique, le DPE remis par le vendeur est la première information à disposition.

Voir l'article Diagamter sur ce sujet

 

Le DPE, plus qu'une simple démarche obligatoire, un enjeu environnemental certain

Il vous est indiqué dans la vidéo que le facteur de conversion de l’énergie primaire en énergie finale est de 2,58 pour l’électricité. Il faut savoir que depuis le 1er juillet 2021, ce facteur de conversion a été abaissé à 2,3, améliorant les étiquettes énergétiques pour les biens chauffés à l’électricité.

 

L'énergie est rare... Economisons-la.

Des chiffres qui parlent d'eux-mêmes !

 

Le nouveau DPE 2021 s’inscrit dans l’air du temps par une politique de rénovation énergétique et de réduction des gaz à effets de serre. Le logement représente à lui seul 45% de la consommation d’énergie et 20% des rejets de gaz à effet de serre

Le dernier rapport des Nations Unies (décembre 2020) sur les rejets de gaz à effet de serre rappelle pour la onzième année consécutive notre incapacité collective et mondiale à ralentir la machine infernale du dérèglement climatique. La France, en dépit de son électricité très décarbonnée, et de sa désindustrialisation ne parvient pas encore à s'aligner sur la trajectoire dessinée par la Cop21 (2015).

L’objectif français à long terme est d’atteindre d’ici 2050, 100 % du parc français au niveau Bâtiment Basse Consommation en moyenne (étiquettes A ou B), avec une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 95 % par rapport à 2015. Rappelons que :

  • Le bâtiment consomme 45 % de l’énergie en France,
  • Le bâtiment rejette 20 % des gaz à effet de serre,
  • Il y a 36 millions de logements dans le parc français,
  • 3 % du parc de logements en France respecte à ce jour les objectifs de 2050.

Le DPE apparaît alors comme l'outil maître des politiques publiques de réduction du carbone et de l'énergie dans le bâtiment :

  • Par des étiquettes énergie-climat pour l'ensemble du parc immobilier,
  • Par le déclenchement de travaux de rénovation grâce à nos recommandations, formulées par des acteurs indépendants des travaux et des fournisseurs d'énergie : les diagnostiqueurs immobiliers certifiés Diagamter.

L’objectif à moyen terme est de supprimer les logements très énergivores et carbonés, souvent appelés « passoires énergétiques ». Il est estimé qu’il y a 4,8 millions de logements à consommation énergétique excessive.

Evolution n°3

Depuis le 1er janvier 2011, l'échelle de performance énergétique du logement (de A à G) doit figurer sur toutes les annonces immobilières. Au 1er juillet 2021, les annonces immobilières devront en plus indiquer l’étiquette de rejet de gaz à effet de serre. Toute annonce doit être précédée de la mention "classe énergie" et « classe climat ». 

Ces informations seront complétées au 1er janvier 2022 pour les logements par le montant estimé des dépenses annuelles d’énergie pour un usage standardisé et par l’information, lorsque c’est le cas, du fait que le logement est à consommation énergétique excessive.

Evolution n°4

 Outil Diagamter en ligne pour générer vos étiquettes énergie

Le DPE mode d'emploi 

Le DPE, c'est quoi au juste ?

Le DPE décrit les caractéristiques géométriques et thermiques d'un logement dont ses équipements de production de chauffage, de production d'eau chaude sanitaire, de refroidissement, de ventilation, d’éclairage et d’auxiliaire des systèmes de chauffage, eau chaude sanitaire, refroidissement et de ventilation. Pour le logement, il matérialise la consommation d'énergie effective à partir d'une méthode de calcul conventionnelle (3CL) dans le cadre d'une utilisation standardisée du logement.

Le nouveau DPE-2021, qu’amène-t-il ?

Le DPE pour les logements en France métropolitaine a évolué au 1er juillet 2021 pour amener plus de fiabilité et de précision par la prise en compte notamment de :

  • L’apparition de la notion de « confort d’été » pour connaître la réaction du bâti aux épisodes de fortes chaleurs,
  • La réverbération des vérandas est prise en compte dans le diagnostic,
  • Le système à énergies renouvelables est mentionné,
  • Le facteur de conversion électrique de l'énergie primaire à l'énergie finale est fixé à 2,3. Il était de 2,58 auparavant,
  • La Surface habitable est à mesurer, le diagnostiqueur doit impérativement être sur place pour établir le DPE,
  • La présentation et le contenu du Rapport Officiel DPE évoluent de fait totalement, pour un rendu plus "grand public" et pédagogique.

 

Evolution n°2

Le DPE, à quoi sert-il ?

Il vous est indiqué dans la vidéo certaines données qui ont pu évoluer avec la nouvelle méthode de calcul 3CL-2021. C’est par exemple le cas avec les températures d’occupation de jour qui sont passés à 19 °C le jour et non plus 18 °C.

Le DPE permet surtout de prendre connaissance du niveau de consommation énergétique du bien avant tout achat ou location. Le Rapport Officiel DPE remis par nos diagnostiqueurs comporte des recommandations précises. Ainsi, dans l'éventualité d'améliorer le classement énergétique du bien en toute indépendance, nos diagnostiqueurs apporteront les conseils adéquats.

Enfin, c'est avant tout un outil d'aide à la décision. Selon l'ADEME, 80 % des futurs acquéreurs ou des futurs locataires considèrent que le classement énergétique est un critère important voire très important dans leur choix.

Comment Diagamter procède pour effectuer un DPE ?

  • La rigueur : Nos diagnostiqueurs certifiés ont tous été formés pour réaliser scrupuleusement tout diagnostic immobilier. Ils évaluent les consommations relatives au système de chauffage, la production d'eau chaude sanitaire et le refroidissement du logement. Certaines consommations comme la cuisson ou l'électroménager ne sont pas encore comptabilisées. Le diagnostiqueur s'appuie sur des textes réglementaires qui lui sont propres et réalise le DPE selon des méthodes prédéfinies qu'il ne peut modifier.
  • La précision : L'évaluation se fait par la méthode de Calcul de Consommation Conventionnelle des Logements (3CL). Il est déduit de cette consommation d'énergie, celle issue d'éventuelles installations solaires thermiques ou photovoltaïques. Le choix de la méthode est défini réglementairement.

Evolution n°5

  • La rapidité : Une fois les consommations estimées, notre diagnostiqueur entre l'ensemble des données dans le logiciel de calcul (analysé par notre pôle ingénierie et validé par le Ministère du Logement) et va ainsi pouvoir déterminer le classement énergétique du bien. Vous recevrez par la suite le Rapport Officiel qui attestera de la classification énergétique de votre bien.

 

Quelle est la durée de validité de mon DPE ?

La durée de validité des DPE reste de 10 ans, sauf si des travaux sont réalisés auquel cas il est conseillé de l'actualiser.

Par exception à la règle ci-dessus, la durée de validité est amendée, suivant leur année de réalisation :

  • Les DPE établis entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2017 sont valides jusqu’au 31 Décembre 2022
    Les DPE établis entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2021 sont valides jusqu’au 31 Décembre 2024
  • Evolution n°6

C'est toujours bon à savoir

Qu'est-ce qu'un Kilowatt-heure (kWh) ?

Le kWh est l'unité usuelle de l'énergie. C'est dans cette unité que sont facturées les consommations d'électricité et de gaz de réseau. Elle permet une comparaison facile des différentes sources d'énergie. A titre d'exemple 10 kWh correspondent à : 

Quelle est la différence entre énergie primaire et énergie finale ?

L'étiquette énergie est donnée en "énergie primaire". L'énergie que vous utilisez dans votre logement est "l'énergie finale". Dans la plupart des cas c'est la même, 1 litre de fioul dans la nappe pétrolifère a la même énergie qu'un litre de fioul dans votre cuve. Mais, dans d'autres cas, c'est bien différent. 

L'électricité par exemple. Ainsi en France, il faut en moyenne 2,3 kWh d'énergie "primaire" pour fabriquer 1 kWh d'électricité qui sera utilisée en énergie "finale" dans votre logement, celle indiquée sur votre compteur.

Zoom sur votre bien


Comprendre votre DPE ?

Il vous est indiqué dans la vidéo que le facteur de conversion de l’énergie primaire en énergie finale est de 2,58 pour l’électricité. Il faut savoir que depuis le 1er juillet 2021, ce facteur de conversion a été abaissé à 2,3, améliorant les étiquettes énergétiques pour les biens chauffés à l’électricité.

Après toutes les mesures effectuées dans le respect de la réglementation, notre diagnostiqueur vous remettra un Rapport Officiel qui l'engage et vous engage comme l'exige la loi en qualité de propriétaire. Vous comprenez mieux la nécessité de faire appel à un diagnostiqueur formé et certifié comme le sont tous nos opérateurs/opératrices.

Le classement énergétique de votre bien tient compte notamment de 3 critères essentiels : 

  • Sa situation géographique,
  • Son altitude,
  • Son année de construction.

2 biens identiques construits la même année à Calais et à Perpignan ne donneront pas le même classement énergétique du fait des conditions climatiques totalement différentes entre ces 2 villes.

Au-delà, la lecture du DPE est facilitée par la remise de deux étiquettes : l'une pour les consommations énergétiques qui regroupe la consommation d’énergies primaires du bien et l’émission de gaz à effet de serre et la seconde qui ne montre que les émissions de gaz à effet de serre. Chacune comporte 7 classes allant de A pour la meilleure à G pour la plus mauvaise.

Il existe plusieurs méthodes de calcul du DPE en fonction du bien

Le DPE est réalisé selon deux méthodes possibles :

  • Pour les logements : méthode dite "3CL", qui consiste à faire un calcul des déperditions thermiques sur la base d'une modélisation thermique et géométrique du bien.
  • Pour les biens à usage autre qu'habitation : méthode dite "des factures" qui est basée sur le constat - à partir des factures - de la consommation réelle sur les 3 dernières années. Il est impératif de disposer des 3 dernières années pour délivrer un calcul. Un relevé des données est tout de même réalisé dans cette méthode mais uniquement pour décrire le bien et non pour faire de calculs, donc nombre de relevés moins important que pour la méthode 3CL.

 

Par ailleurs, la certification du diagnostiqueur, obligatoire pour réaliser le DPE, est à 2 niveaux : Avec ou sans mention. Le niveau avec mention demande une formation et des examens plus poussés. Vous pouvez vérifier le niveau de certification des diagnostiqueurs sur notre page « Les + Diagamter » dans l’onglet « Des diagnostiqueurs certifiés par un organisme accrédité ».

 

En savoir plus...

 Le nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) - Ministère de la Transition Ecologique – Dossier de presse – février 2021

L'actualité du DPE 

 

RETOUR EN HAUT DE LA PAGE

Transactions concernées
    • Obligatoire dès la mise en vente
    • Obligatoire dès la mise en location
    • L'étiquette doit figurer réglementairement sur les annonces

 

Biens concernés

 

Tout bâtiment clos, couvert et chauffé

Validité du DPE
Valide pendant 10 ans mais les résultats du DPE peuvent évoluer en fonction des travaux et des changements réglementaires
J'ai une question
 

Quels sont les diagnostics obligatoires
pour votre commune ?