Menu

Faut-il modifier le Crédit d’Impôt Transition Energétique ?16/11/15

DIAGAMTER réagit par rapport à l’article d’Alain Bazot, Président d’UFC que Choisir, en date du 5 novembre dernier, dont le titre était « Crédit d’Impôt Transition Energétique : gare aux interprétations hâtives ».

Pour DIAGAMTER la position d’UFC que choisir est tout à fait légitime. Le Crédit d’Impôt Transition Energétique est une bonne initiative sur le fonds, mais à condition d’engendrer de réelles économies d’énergie, ce qui est loin d’être le cas actuellement ! 

Une solution, le DPE volontaire

déperditions énergétiques

DIAGAMTER préconise de faire réaliser un DPE volontaire (Diagnostic Performance Energétique) par un diagnostiqueur certifié avant d’envisager tout travaux entrant dans le cadre du CITE. Ce DPE volontaire, de surcroît éligible au crédit d’impôt, permet d’avoir une vision globale et objective de l’ensemble des déperditions d’énergie de tout habitat.

Le diagnostiqueur a une position totalement neutre, il n’est pas juge et partie. Il n’a aucun intérêt financier lié à la réalisation de travaux.

A la fin de sa mission, le diagnostiqueur immobilier présente les résultats du DPE volontaire, éventuellement établit des préconisations, mais c’est tout. Sa mission s’arrête là !

Nos dernières actualités

O. Héaulme (Directeur technique et associé Diagamter) : « Le DTG, pour assumer la pérennité d’un patrimoine à partir d’un tableau de bord complet, pratique et fiable », le 16/02/18
Termites, mérules, quels biens sont concernés ?, le 16/02/18
Diagamter, partenaire réactif et innovant pour les syndics de copropriété, le 15/02/18
Visite virtuelle à 360 degrés : pour accélérer vos ventes, demandez-la à votre diagnostiqueur immobilier habituel !, le 14/02/18
Quelles sont les aides financières 2018 pour rénover votre logement ?, le 06/02/18

Toutes les actualités
Contactez-nous
Partenaires Plan du site