18/07/2018

Le nouvel arrêté radon est enfin paru !

C'est quoi le radon ?

Le radon est un gaz radioactif, inodore, incolore et essentiellement d'origine naturelle, que nous inhalons et  qui peut présenter une radioactivité importante bien entendu nocive pour notre santé.

Il est donc important de savoir si son habitation est située sur une zone à risques ou pas.

 

Risque radon, classification des communes

Le radon est présent partout en France mais avec des concentrations différentes. Une forte concentration en radon peut générer des problèmes de santé importants. C’est pour cette raison que désormais le risque radon va être mieux détecté afin  que propriétaire et locataire soient mieux informés.

symbole radon

Le nouvel arrêté classe les communes françaises de chaque département ou territoire en 3 zones :

Zone 1

Les communes classées en zone 1 présentent une teneur faible en radon.

Zone 2

Les communes classées en zone 2 sont positionnées sur des zones où la teneur en uranium est faible mais où des facteurs repérés peuvent engendrer la présence de radon dans les bâtiments par exemple via des failles ou autres phénomènes du sous-sol. Ces facteurs représentent une probabilité d’avoir une concentration de radon plus élevée dans le bâtiment.

Zone 3

Tout ou partie de la superficie d’une commune peut être classée en zone 3.

Sont visées en zone 3, les communes situées sur des formations géologiques dont on sait que les teneurs en uranium sont plus élevées qu’ailleurs. Les formations concernées sont notamment celles qui ont donné naissance à des massifs granitiques ou volcaniques mais aussi certains grès et schistes noirs.

 

Mon habitation est sur une commune zone 3, que dois-je faire ?

Le fait qu’une habitation soit localisée sur une commune à potentiel radon (zone 3) ne signifie pas forcément que votre habitation comporte une importante concentration de radon.

Si un diagnostiqueur certifié, confirme lors de l’ESRIS que votre bien est classé en zone 3, sachez que cette information est donnée à titre informatif, vous n’avez aucune obligation de travaux mais vous êtes avertis que la présence d’un taux de radon important peut engendrer des problèmes de santé.

Si votre habitat est classé en zone 3, pensez à renouveler l’air intérieur le plus souvent possible. Pour ce qui est des travaux à envisager, renforcer l’étanchéité entre le sol et le bâtiment concerné peut être envisagée pour tenter de stopper le transfert du sol vers votre habitat.

Sachez qu’en cas de vente ou de location de tout bien immobilier, bâti ou non bâti, le diagnostic ESRIS (Etat des Servitudes Risques et d’Information sur les Sols) est obligatoire.

Sa durée de validité est de 6 mois. Lors de ce diagnostic, le diagnostiqueur DIAGAMTER indiquera la zone « radon » dans laquelle est située votre bien 

Avant même la parution de cet arrêté, les diagnostiqueurs certifiés DIAGAMTER informaient les clients sur la teneur en radon lors de l’ESRIS (Etat des Servitudes Risques et d’Information sur les Sols).

Besoin d’un conseil, d’une précision ? Contactez le diagnostiqueur DIAGAMTER le plus proche de chez vous 

 

Retour
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez le meilleur de l’information
sur les diagnostics immobiliers